Gares, stations de métro et arrêts de tramways et de bus en Ile de France

Le STIF vient d'ouvrir un portail open data et y a déposé des données "inédites" qui complètent les données précédement ouvertes notamment par la Région, la ville de Paris, la RATP et SNCF Transilien.

On y trouve notamment les données d'offres : arrêts, lignes, horaires, pour l'ensemble des transports publics en Ile de France, bref tout ce qu'il faut pour faire des calculs d'itinéraires ou des analyses de l'offre. 

On y trouve aussi, et c'est inédit, des données sur la fréquentation des différents arrêts (pour les gares et les stations de métro) et des lignes (pour le réseaux de surface, c'est à dire les bus). A ma connaissance, c'est la première fois que de telles données sont ouvertes, Je suis intéressé des "réutilisations" de ces données, si vous avez des idées n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires de ce post.

Pour ma part, j'ai construit une carte des arrêts, des gares et des stations que je vous présente ci-dessous. Elle est très basique, et n'a vise pas la précision puisque j'ai utilisé les coordonnées géographiques dans un simple repère orthogonal. Son intérêt principal est de réveler les variations de la densité d'arrêt sur le territoire.

Le arrêts de bus sont en bleu, la gares ferroviaires en rouge, les stations de métro en vert et les arrêts de tramway en noir.
Carte des arrêts de bus et de tramway, des gares ferroviaires et des stations de métro en Ile de France.
 En voici une version zoomée :
Zoom sur la carte des arrêts de bus et de tramway, des gares ferroviaires et des stations de métro en Ile de France.
Pour construire cette carte, j'ai utilisé un notebook iPython que j'ai publié sur GitHub.

Google (aussi) vous suggère d'éviter les heures de pointe

Un simple article sur Google+  nous informe d'une nouvelle fonction proposée par la recherche Google lorsqu'on recherche un commerce : la possibilité de visualiser l'affluence du commerce heure par heure et jour par jour, comme indiqué dans l'exemple ci dessous. 

Pour le moment, cela n'a pas l'air de fonctionner sur mon smartphone en France, mais l'article est bien publié par Google et il est un peu tard pour un poisson d'avril.


Techcrunch développe un peu dans cet article et on y apprends que ces données sont basées sur une analyse des traces de l'application Google Maps. Ces traces sont déjà utilisées pour l'information trafic, du trafic routier à l'affluence des lieux de vente, il n'y aurait qu'un pas. Google semble réserver ce service à certains types de commerces pour lesquels l'affluence est  un critère utile pour les clients.

On peut évidemment penser que les gares et les points d'arrêts pourraient bientôt bénéficier du même service et qu'un jour, peut être, Google permettra aux voyageurs d'éviter les pointes...

A propos, si l'affluence dans les gares d'Ile de France vous intéresse, SNCF Transilien vient de publier ces données de comptages par gares, par type de jour (Samedi, Dimanche et jour de semaine) et par tranche horaire les données sont ici et l'article là. 

Comme d'habitude, vos commentaires, sur Google ou sur les données libérées par SNCF Transilien m'intéressent.

Les niveaux à l'intérieur d'un batiment dans OSM avec OpenLevelUp

Je profite du Week End pour passer un coup de chapeau, tarif peut être, mais appuyé à Adrien Pavie qui a mis en ligne OpenLevelUp.

De quoi s'agit il ? 

Il s'agit d'un outil permettant de visualiser certains détails de la cartographie ouverte OpenStreetMap Son objectif est de visualiser facilement intérieur des bâtiments avec, là est le point important, la possibilité de visualiser les niveaux lorsqu'ils sont renseigner dans OSM. C'est quelques choses que j'attendais depuis longtemps....

Exemple  ?

Si vous observer Paris, des bulles colorées vous permettront de repérer les endroits où se trouvent des lieux disposant de "plusieurs niveaux".


Si vous zoomez sur la gare St Lazare, vous allez voir apparaître le bâtiment de la gare et les informations sur les commerces ou les escalators qui s'y trouvent....



Evidemment la gare est, en réalité, constituée de plusieurs niveaux. Celui que vous voyez ci-dessus est le niveau 0... En cliquant sur la petite flèche en haut à gauche, vous pouvez soit monter au +1 :



Soit descendre au -1 :

Pourquoi s'est intéressant ?

Cette fonctionnalité existe dans Google Maps depuis quelques temps, mais dans Google Maps les données sont fermées. Si vous avez un intérêt pour les bouches d'incendie ou les arbres remarquables vous ne les trouverez pas dans Google Maps (si il y a des mappers qui font une fixette sur les bornes d'incendie, et sur plein d'autres choses aussi...) . 

En revanche OSM est ouvert et gratuit. Vous pouvez proposez d'y cartographier ce qui vous intéresse et les données sous-jacentes restent disponibles gratuitement. 
Pour les gares, qui sont des bâtiments utilisés par un large public et qui contiennent toutes sortes d'équipements techniques, artistiques, commerciaux, la cartographie ouverte et libre s'impose.

C'est super, mais que puis je faire pour aider ? 

Si on dé-zoome un peu sur la gare St Lazare, on voit que le Centre Commercial du "Passage du Havre" est bien mappé. En revanche les corridors du métro ne sont pas toujours visibles et quand ils le sont, ce n'est pas forcément avec des niveaux "cohérents".

 
Il reste donc du travail. D'abord pour recueillir les informations, ensuite et surtout pour les mettre progressivement en cohérence. Comme d'habitude avec OpenStreetMaps, plus les informations sont bien visualisées, plus les mappers ont envie et intérêt à saisir des informations précises et exactes. 

OpenLevelUp est donc un étape nécessaire et importante pour la cartographie OSM en particulier pour la cartographie indoor et en particulier pour la cartographie des gares. Si vous ne l'avez jamais fait et que vous voulez vous y mettre, un bon point de départ ici.

Pour les développeurs qui voudraient aider Adrien à poursuivre ses développements (une version mobile est sur le feu) : https://github.com/PanierAvide/panieravide.github.io.